2018 – Gonzalo Sainz-Trapaga rencontre Jesus de la Sota.

Gonzalo Sainz Trapaga: Dans l’atelier de Breite Straße 50, 53111 Bonn.

Lors d’une visite au peintre Marta de la Sota à Madird en octobre 2017, Gonzalo Sainz-Trapaga a vu pour la première fois des dessins de Jesús de la Sota, le père de l’artiste. Ces dessins sont incroyablement proches de certaines de ses oeuvres, sauf qu’ils datent de la période allant de 1958 à 1960. Ils ont émergé dans un sanatorium où l’artiste a été guéri de la tuberculose. Cinq de ces feuilles sont maintenant exposées, ainsi que des dessins, des gravures et des sculptures de Gonzalo Sainz-Trapaga. Beaucoup de visiteurs pensent qu’il ce agit de ses plus anciennes oeuvres, tant est proche le travail de ces deux artistes, qui ne se sont jamais rencontrés en personne.

á partir de mars 2017
Dans la revue de son travail graphique, l´artiste et sculpteur Gonzalo Sainz-Trápaga a retrouvé quelques représentations de son oeuvre qu´il avait effectuées á peu près 10 ans avant. Son inspiration venait de la methode « Zenga », la peinture Zen traditionnelle. Intuitif et impulsif, cette manière de peindre amène la spontanité et la création qui s´expriment inconsciemment.

Huit tableaus de la phase Zenga de Gonzalo Sainz-Trápaga sont actuellement exposés á « 3 Schätze Bonn ».

3 Schätze Dojo in Bonn

 

 

© 2009-2017 Gonzalo Sainz-Trápaga | Impressum | Datenschutz